En raison du Covid-19, le Giron Jurassien des clubs de sports de neige a revu son programme en début d’hiver. Les compétitions de ski étant interdites pour la jeunesse, l’association et les ski-clubs régionaux ont mis en place le « Challenge 21 » proposé par Swiss-Ski. La relève du ski alpin de l’Arc jurassien a ainsi profité d’entraînements et de chronos dans la région dans le strict respect des mesures sanitaires. 

Durant sept « événements », grâce à l’excellent enneigement et à la préparation des pistes par le domaine skiable des Bugnenets-Savagnières, entraînements et chronos comparatifs ont permis de combler le vide causé par l’annulation des compétitions. Les jeunes athlètes ont ainsi pu ressentir les émotions de la compétition dans un cadre sécurisé, soit au sein de leur groupe d’entraînement respectif.

Serge Allemand, coordinateur relève ski alpin M16 de Swiss-Ski, est passé par le stade d’entraînement du Rumont pour observer le travail fourni dans la région. « Le Giron Jurassien et ses ski-clubs ont parfaitement joué le jeu, de façon très coordonnée, indique-t-il. Les jeunes skieurs ont ainsi pu réaliser de belles expériences sur des pistes parfaitement préparées et proches de leur domicile. »

Un projet développé à la hâte mais apportant beaucoup de satisfaction

Avec l’interdiction des compétitions, « Challenge 21 » de Swiss-Ski, cascadé dans les associations régionales, s’est mis en place dans l’urgence. « Les ressources de la fédération étaient déjà très sollicitées. Ainsi, il est important de souligner l’excellent travail du Giron Jurassien qui accompagne au mieux ses jeunes skieurs. Une belle occasion aussi d’animer l’hiver de la relève, d’offrir de la visibilité à ses fidèles sponsors et d’encourager les ski-clubs grâce à la motivation intacte des skieurs. »

« Par ailleurs, je suis convaincu que ce type de projets a du potentiel même lors d’un hiver classique, explique Serge Allemand. En complément aux compétitions, ce format permet aux jeunes athlètes d’accélérer leur apprentissage grâce à un nombre de manches plus élevé et plus rapproché. »

Aucun trou à prévoir dans la détection des talents lors de la saison 2020-2021

Concernant la détection de talents, le programmes mis en place offre la possibilité d’évaluer les jeunes skieurs sous différents angles, comme la technique et le chrono. « Cela peut aussi enlever un peu de pression mentale chez les plus jeunes, » mentionne le coordinateur relève ski alpin M16 de Swiss-Ski.

Programme réalisé par le Giron Jurassien, en partenariat avec les ski-clubs régionaux

  • 23 janvier : M16, entraînement de slalom géant
  • 24 janvier : M16, entraînement comparatif Challenge 21 de slalom géant (chronos)
  • 31 janvier : M11, entraînement de slalom géant
  • 13 février : M11, entraînement comparatif Challenge 21 de slalom géant (chronos)
  • 13 février : M11, entraînement par atelier de slalom
  • 21 février : M16, entraînement comparatif Challenge 21 de slalom géant (chronos)
  • 22 février : M16, entraînement comparatif Challenge 21 de slalom (chronos)

Une saison qui va finalement reprendre en mars

Dès à présent autorisées, les compétitions pour la relève (uniquement pour les membres des ski-clubs faisant de la compétition et licenciés Swiss-Ski) sont possibles dans le strict respect des règles sanitaires en vigueur. Ainsi, le SC Biel/Bienne organise un super week-end de compétitions aux Diablerets (VD) les 6 et 7 mars prochains avec l’appui du Giron Jurassien et des ski-clubs de l’association. L’allègement des mesures va ainsi permettre à la Coupe Didier Cuche et à la Ragusa Ski Cup de connaître une belle fin de saison.

Programmes complets : swiss-ski-kwo.ch/kwo/tk/index.php.