53 jeunes adeptes de ski nordique étaient à pied d’oeuvre mercredi après-midi non loin du Col du Mont-Crosin. Le SC Saignelégier, organisateur de cette deuxième manche de la saison des nordiX games, avait en effet pris la décision de maintenir la manifestation en la délocalisant en raison de manque de neige dans les pâturages du chef-lieu du district des Franches-Montagnes. 

Comme à l’accoutumée, six postes étaient proposés lors de cet après-midi consacré au ski de fond. Les organisateurs imaginant leurs propres épreuves, c’est à chaque fois une découverte entre équilibre, glisse, agilité et vitesse qui attend les sportifs en herbe. D’ailleurs, et pour la première fois des nordiX games, un radar constituait l’épreuve phare du SC Saignelégier. « Le plus rapide a été mesuré à 33 km/h, mentionne Christophe Frésard du ski-club organisateur. Sans aucune casse, mais avec énormément de satisfaction et de rires. »

Comme à l’accoutumée, la manifestation s’est terminée avec un 4 heures et la distribution des distinctions selon les points obtenus au cours des six épreuves. « Avec la venue de 15 débutants, dont 8 de la Vallée de La Sagne, l’objectif de la manifestation est atteint, précise encore celui qui est également Chef nordique du Giron Jurassien. Nous cherchons à attirer de nouveaux jeunes sur les skis. Peut-être que certains d’entre eux feront partie des cadres du CRP Ski Nordique GJ dans quelques années, ou qu’ils auront simplement appris une nouvelle discipline en s’amusant, » conclut satisfait Christophe Frésard.

La prochaine étape des nordiX games se déroulera le 5 février à Pouillerel, sur les hauts de La Chaux-de-Fonds. Puis le 11 mars prochain, la grande finale se déroulera à La Vue-des-Alpes. Toutes les informations sont disponibles sur la page des nordiX games.