À 17 ans, Amélie Klopfenstein (SC Romand Bienne) a participé aux Championnats du monde juniors de ski alpin. Sur les pentes de Narvik en Norvège, elle a pris part à trois disciplines avant l’annulation de la suite de la compétition en raison des craintes des organisateurs liées au Coronavirus. La Neuvevilloise membre du SC Romand Bienne a accroché le vingt-septième rang en Super G, avant de connaître l’élimination en combiné alpin et en slalom géant.

« C’était une excellente opportunité de pouvoir participer à ces championnats du monde juniors, une compétition qui regroupe chaque année les meilleures skieuses du monde de moins de 21 ans, explique Amélie Klopfenstein qui a encore quelques années devant elle pour aller chercher la performance aux Mondiaux juniors. Mon principal objectif était d’acquérir de l’expérience et d’y découvrir un nouveau monde, pas forcément d’y chercher des résultats. Bien entendu, j’aurais préféré être classée à chaque course. Mais je ne prends pas ça pour un revers, plutôt comme une expérience qui me sera profitable pour la suite. »

Classée vingt-septième en Super G dimanche dernier, elle a ensuite été éliminée du combiné qui s’est disputé le jour suivant. De retour en course mercredi passé pour le géant, Amélie Klopfenstein a été prudente en première manche. « J’ai réussi à intégrer le Top 30, ce qui était positif pour la seconde manche, analyse la skieuse qui s’entraîne au Centre National de Performance de Brigue. Malheureusement, j’ai connu l’élimination après avoir fait un intérieur dans le premier mur du second chrono. C’est clair que j’étais un peu déçue, mais c’est aussi de l’expérience qui rentre. Globalement, ces Mondiaux juniors resteront une belle aventure pour moi. »

Résultats du Super G (dimanche 8 mars) – 27ème

Résultats du Combiné Alpin (lundi 9 mars) – Abandon

Résultats du Slalom Géant (mercredi 11 mars) – Abandon