C’est le week-end passé que l’Helvetia Nordic Trophy, circuit national de Swiss-Ski pour les moins de 16 ans, bouclait sa saison au Col des Mosses/La Lécherette (VD). Treize cadres du Giron Jurassien ont pris part à un ski-cross en style libre samedi, puis à une épreuve dominicale en style classique (départ en ligne). Respectivement en lice avec les M14 et les M16, les fondeurs du SC La Vue-des-Alpes Léo Guenin et Ilan Pittier ont chacun remporté deux victoires face à l’adversité des meilleurs éléments de la relève suisse du ski de fond.

Si Léo Guenin et Ilan Pittier se sont classés aux avant-postes de leur catégorie durant toute la saison, les performances démontrées dans les Alpes vaudoises permettent de voir l’avenir en rose pour le Giron Jurassien. Léo Guenin évoluera encore deux saisons au sein des moins de 16 ans, alors qu’Ilan Pittier fera figure incontestée de favori dans cette catégorie à laquelle il se frotte depuis décembre 2017.

« Le parcours du ski-cross avait de grosses difficultés, avec des obstacles incroyables demandant une implication physique importante, mentionne Olivier Rives, entraîneur du CRP Ski Nordique GJ. Il fallait également faire les bons choix du début à la fin du parcours, ce qui demandait une pleine concentration aux athlètes. Les résultats obtenus ont donc encore plus de saveur. » En effet, outre les deux vainqueurs, les cadres nordiques ont joué placé tout au long de la journée. Dans la catégorie M14, regroupant les années d’âge 2004 et 2005, outre la victoire de Léo Geunin, Loan Wuthrich, Maxime Béguin, Thomas Ramoni et Antoine Béguin (tous du SC La-Vue-des-Alpes) ont terminé huitième, onzième, dix-septième et vingt-deuxième. Chez les filles M14, Margaux Bähler (SC La Brévine) a terminé cinquième, Eline Pittier (SC La Vue-des-Alpes) dix-huitième et Loane Pellaton (SC La Brévine) dix-neuvième. À noter qu’Elisa Ramoni (SC La Vue-des-Alpes), victime d’une chute durant les reconnaissances, n’a pas pris le départ de la compétition.

En M16, Ilan Pittier a donc réussi à damner le pion à ses concurrents plus âgés, alors que Noé Pellaton (SC La Brévine) a terminé trente-cinquième. Plus à l’aise en style classique, Lola Wuthrich (SC La-Vue-des-Alpes) a signé un remarquable sixième rang chez les filles. Coraline Pellaton a également manqué de chance, se retrouvant enfermée par les spectateurs (!) au moment de produire son effort dans le « mur » de la piste. Elle a terminé vingt-septième.

Dimanche, place au départ en masse d’une compétition en style classique, « où la quasi-totalité des cadres du CRP Ski Nordique GJ ont signé de belles performance, »  explique Olivier Rives au sujet de l’épreuve qui ne regroupe plus les catégories, sauf pour les M16 (2004 et 2005). En M13, Loane Pellaton (SC La Brévine) manque son premier podium national pour quelques secondes, signant tout de même une belle quatrième place. Elisa Ramoni (SC La Vue-des-Alpes) et Elin Pittier (SC La Vue-des-Alpes) ont pour leur part terminé sixième et treizième. Seul engagée dans cette catégorie chez les garçons, Antoine Béguin s’est classé sixième. Un bon résultat après sa blessure contractée en début de saison.

Chez les M14, belle surprise de Margaux Bähler qui a très bien géré sa course pour terminer troisième, à moins de 10 seconde de la gagne. Chez les garçons, Léo Guenin a du s’employer à l’entrée du le stade pour devancer son plus proche rival de deux longueurs. Maxime Béguin et Loan Wuthrich sont tous deux entrés dans le Top 10 avec les septième et neuvième temps. Dans la catégorie reine, Ilan Pittier a signé sa seconde victoire du week-end. Suite à départ prudent, il a ensuite pu s’appuyer sur des skis très performants et se détacher du trio de tête pour grignoter une avance de 10 secondes. Noé Pellaton, qui skiait une dernière fois sous les couleurs du CRP Ski Nordique GJ, a terminé sous la ola de ses coéquipiers au quarante-deuxième rang. Chez les filles, Lola Wuthrich a une nouvelle fois du faire face aux éléments extérieurs, entraînée dans la chute d’une concurrente. Elle n’a pas renoncé pour autant et s’est finalement classée cinquième d’une épreuve où le podium était clairement à sa portée. Coraline Pellaton a pour sa part signé le vingtième temps du jour.

Classement général de l’Helvetia Nordic Trophy

Seule la catégorie reine de cette série de compétitions de ski de fond réunissant les meilleurs athlètes de moins de 16 ans du pays possède son classement général. Avec deux victoires et deux troisièmes places, Ilan Pittier se classe deuxième du général, logiquement devancé par un athlète de l’année supérieure. Ce rang le sélectionne au camp de printemps « Tous les Talents à Tenero » de Swiss Olympic. Chez les filles, Lola Wuthrich figure au sixième rang de ce classement général, alors que Coraline Pellaton est vingt-sixième.

Une équipe technique au top pour les enfants

La fin de saison approchant à grand pas avant les dernières compétitions régionales, il est temps de mentionner les hommes de l’ombre derrière cette saison haute en performances. Il s’agit d’Harald Kämpf, Christophe Pittier et Damien Pellaton qui mettent régulièrement la main à la pâte aux côtés de l’équipe d’entraîneurs du CRP pour assurer aux jeunes sportifs la préparation des skis selon les conditions et les besoins.

Une relève assurée pour le Giron Jurassien

La relève de la relève est bien présente dans les ski-clubs du Giron Jurassien. Tant du côté du SC La Vue-des-Alpes (Milla Pittier (2010) avec deux meilleurs temps dont une victoire en catégorie M8 dimanche ; Alix Guenin (2006) avec une victoire et une troisième place M12 ; Nils Béguin (2007) premier et un cinquième temps M11 ; Bastien Lembercier (2010) quatrième temps et quatrième rang M8 ce week-end), que du côté du SC La Brévine (Lisa Pellaton (2006) quatrième et deuxième M12 ; Ethan Pellaton (2009) troisième et quatrième ; Erine Pellaton (2010) neuvième temps et troisième rang M11 ; Eileen Audetat (2007) septième temps et quatrième rang M11). En tout, ils étaient dix-sept membres des ski-clubs régionaux à évoluer aux Mosses sans faire partie du CRP Ski Nordique GJ, ce qui compte tenu de leur âge et de leur marge de progression laisse présager de belles futures saisons pour la structure du Giron Jurassien.